The Perfect World
~ Bienvenue sur The Perfect World. ~
Un forum RPG sur le thème médiéval-fantastique.
Bonne visite ... ~


The perfect world : La revanche des Royaumes.

Partagez | 
 

 Haruna Ishii

Aller en bas 
AuteurMessage
Haruna Ishii

avatar

Double compte : Ilakalia Nikimura
Messages : 5
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 17
Localisation : Avec mon onii-chan!

MessageSujet: Haruna Ishii   Lun 28 Oct - 11:33

۞Votre personnage۞

****~***~***~***~***~***~***~***~***~***~***~****

ஃ Nom: Ishii
ஃ Prénom: Haruna
ஃAge : 12 ans, 21/03
ஃSexe : Fille
ஃ Métier : Magicienne et autres
ஃ Lieu d'habitation : Solaria (donc Terres du Nord)

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

ஃ Race : Mage
ஃ Familier : Aucun
ஃ Élément : Air
ஃ Pouvoir particulier : Télékinésie
ஃ Description du pouvoir : La télékinésie permet de faire bouger des objets par la seule force de la pensée.
-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

ஃ Description physique : [ 3 lignes minimum ]: Le visage visage d'Haruna est fin, ni trop rond, ni trop maigre et possède une peau blanche pouvant presque rivaliser avec la neige. Son frère et elle ne mangent pas beaucoup et n'ont que peu d'argent mais ont un poids proportionnel à leur taille, donc normal. Sa taille est normale pour son âge, dans les environs d'1m40-45. Donc, elle est bien entendu plus petite que son frère, cela va de soit. Haruna possède, comme son frère Akimune, une chevelure blonde avec une frange. La seule différence, c'est que elle, elle a les cheveux longs. (A bah oui, si c'était l'inverse, ça ferait bizarre... Non?) D'ailleurs elle s'attache souvent les cheveux en une haute queue de cheval. Ses yeux sont comme ceux de son frère, là aussi, bleus, mais à une différence près. Ceux d'Haruna sont plus clairs que ceux d'Akimune. Aussi, phénomène étrange, leurs yeux à tous les deux peuvent virer au vert, pou on ne sait encore quelle raison...  Leurs vêtements... Eh bien ils portent souvent une tenue de "magiciens" pour faire les tours de magie qu'ils ne jetteront jamais. La tenue d'Haruna est assez simple, d'ailleurs. Celle-ci a une sous-chemise un peu ample avec un nœud papillon marron à rayure marron foncé. Au-dessus, une sorte de veston fermé à pointes et vers le bas, une sorte de chaîne dorée se rapportant au-dessus des deux pointes du veston. Pour son bas, c'est une robe bouffante marron, de la même couleur que le nœud sur la chemise. Il y a des chaussettes blanches lui arrivant en dessous des genoux et des ballerines marrons elles aussi. Ce qu'elle a aussi, c'est une sacoche avec comme dessin le cadrant d'une horloge.
Si ils devaient échanger leurs vêtements et s'ils devaient porter des perruques qui ressemble à la chevelure de l'autre, on ne pourrait savoir qui est Akimune ou qui est Haruna, tellement ils se ressemblent.

ஃ Description Mentale :Haruna est restée très naïve tout au long de sa courte vie qui débute juste. Elle croit pratiquement tout le monde qui dit un mensonge, quel que soit-il. Mais il y a quand même quelques fois où elle ne croit pas, bien heureusement. Elle est assez, voir beaucoup douillette et pleure pour un rien quand elle voit ne serai-ce qu'une goutte de sang sortir de son corps. Celle-ci est très possessive, surtout envers son onii-chan et veut le suivre partout où il va. Elle l'adore tellement qu'elle se demande souvent si elle pourrait vivre sans celui-ci. À première vue, on peut la qualifier de crétine de première et de lente à la détente. C'est vrai qu'elle est beaucoup moins intelligente que son frère, cependant, avec sa bonne éducation, elle est plus intelligente que la moyenne des personnes de son âge. Enfin, quand elle le veut... Sinon, c'est totalement une gamine qui n'a pas envie de grandir. Pourtant, elle a beau être intelligente, contrairement à son frère, elle ne parle pas dans un langage soutenu, enfin, quand elle n'y pense pas. Tout comme son frère, elle chérie le bonheur des autres.
Haruna a été traumatisée par l'incendie qu'à vécu sa maison qu'elle en est venue à avoir la phobie du feu, malgré le fait que son onii-chan possède cette magie. Elle essaye donc tant bien que mal de battre son traumatisme du feu... Pour l'instant, sans succès. Haruna n'hésite pas à sourire pour tout et rien, quand elle est avec son frère. Cependant, quand son frère n'est pas là, son visage devient fade, il est inexpressif. Ou bien, il se rempli de peur car elle se remémore l'incendie qu'elle a vécu.
Cette dernière est du genre à souvent tout oublier. Sauf les choses les plus marquantes, bien entendu. Une vraie petite tête de poisson rouge!

ஃ Histoire : Elle vivait dans une grande maison au Nord de Solaria, une petite famille étonnement riche. Cette famille, pour l'instant composée juste d'un couple marié, pouvait s'acheter toutes les richesses qu'elle voulait, on le voyait bien à l'intérieur digne d'un des meilleurs compte de fée. Cependant, cette richesse avait aussi un énorme défaut. Le couple, qui possédait secrètement des dons magiques, utilisés miraculeusement bien, s'était attiré beaucoup d'ennemis. D'ailleurs, leurs dons étaient cachés aux yeux de tous pour ne pas se faire encore plus d'ennemis qu'ils n'en avaient déjà. Un jour d'Automne, le jeune couple donna naissance à un jeune enfant, appelé Akimune, qui fera du couple des parents. Deux années paisible plus tard, une jeune fille naquit le jour même du Printemps et fut donc appelée en ce jour solennel Haruna, qui fit de Akimune un grand frère. Les deux enfants se ressemblaient tant, qu'il n'était pas possible de savoir s'ils étaient jumeaux ou juste frères et sœurs. Son frère la chérissait tant et elle aimait tellement son frère. D'ailleurs, son premier mot fut "Onii-chan". Même petite, Haruna restait fidèle à son caractère d'enfant boudeuse, pleurnicharde et joyeuse et ne lâchait pas d'un pouce son frère, adorant être cajolée par lui. Des fois, elle ne le disait pas quand elle boudait, mais quand il la prenait sur ses épaules et qu'elle le tapait de toutes ses minuscules forces, en fait, tout ça lui faisait plaisir. Elle était tout simplement heureuse. Et si jamais son frère n'avait pas été là, elle aurait tout donné pour l'avoir. Puis, il fut un jour où Akimune commença à travailler, laissant Haruna seule les temps où il étudiait. Elle ne s'amusait pas du tout sans lui. Seulement, dès que Akimune avait du temps libre, il jouait avec sa petite sœur, la rendait la fille la plus heureuse au monde. Deux ans plus tard, ce fut au tour d'Haruna à commencer de travailler. Elle savait que son frère était un génie, qu'il travaillait énormément et que, par-dessus tout, il était poli. Alors, elle essaya de faire de même, travailler, pour faire honneur à son frère, pour lui prouver tout l'amour fraternel qu'elle éprouvait envers lui. Bien heureusement, quand les jeunes enfants avaient du temps libre, ils allaient se voir pour jouer, encore et toujours. Les parents avaient beau être durs au niveau des études, ils laissaient leurs enfants avoir du temps libre, laissant les liens fraternels déjà forts s'agrandir. Ils pensaient que toutes ces choses parfaites, si parfaites n'allaient jamais prendre fin. Malheureusement, ils avaient tord.
Les ennemis de la famille, dont le nombre grandissait de jours en jours étaient jaloux de la réussite de leur famille et de leur richesse. Et c'est cela qui fit, au plus grand malheur de la famille, leur perte. Alors que la famille dormait tranquillement dans leur chambre respective, un incendie fut déclaré par les ennemis de la famille. Le manque d'air et la chaleur trop pressante eurent raison du sommeil d'Haruna et elle fut réveillée. Déjà qu'Haruna avait quelque peu mal à respirer quand il y avait, même peu  de poussière ou autre chose de ce genre, ses poumons souffrirent quand ils durent aspirer le peu d'air qu'il restait mélangé avec la fumée de l'incendie beaucoup plus présente. Elle peina à sortir du lit, pour espérer trouver quelqu'un, un endroit ou il pourrait y avoir de l'air pur sans vaciller et sortie de sa chambre, dans un large couloir, encore plus envahit que sa chambre par la fumée. Haruna n'eut même pas la force de parler, ou même chuchoter, prier ou même encore pleurer, elle ne pût que marcher, malgré le peu d'espoir de survie qu'elle portait en elle. Celle-ci passa devant la porte de la chambre de ses parents, espérant qu'ils seraient la, qu'ils lui disent que ce n'était qu'un cauchemar. Cependant, ce ne fut pas le cas. Après avoir évité les flammes de l'incendie pour ne pas qu'elles la touchent, elle vit, choquée, des débris devant la porte de la chambre de ses parents. Ses yeux piquèrent et elle commença à pleurer, mettant son bras devant son nez. Elle se tourna vers le couloir et commença à marcher, le feu qui commençait à prendre encore plus d'ampleur. Elle tomba et essaya de se relever le plus rapidement possible, le genoux en sang. Elle se retourna pour faire le même chemin en sens inverse. La jeune fille traversa le plus vite qu'elle pu le couloir, jusqu'à tomber sur son Onii-chan, Akimune, tout aussi vacillant qu'elle. Elle continua à marcher vers lui. C'était son seul but. La seule chose qui comptait pour elle en ce moment de tristesse. Akimune la pris soudainement dans ses bras et ils s'évanouirent, ensembles, sur le sol jonché de poussière et de cendre, de débris ainsi que de meubles dont on ne pourrait pas savoir ce qu'ils étaient au départ tellement les flammes les avaient amochés. Le dernier souhait qu'elle fit avant de réellement s'évanouir fut que son grand frère, sa plus grande fierté, soit encore en vie. Le lendemain matin, elle ouvrit les yeux et tomba sur un torse, celui de son frère. Au début, elle pensait que son frère était venu se faufiler dans son lit, comme il le faisait quelques fois. Seulement, l'inconfortable lit lui mît la puce à l'oreille et elle regarda ce qui aurait dû être son lit et qui était le sol. Elle ne comprit pas, au début, mais elle se rappela en une seconde tout ce qui s'était passé. Qu'un incendie avait été déclenché. Elle mit avec peur et empressement l'oreille sur le torse de son frère. Son cœur battait. Dieu merci, ils étaient vivants. Elle regarda ses mèches courtes jusqu'aux épaules, car elle adorait les cheveux courts, étant petite, qui étaient emplies de cendres. Ensuite, elle se leva le plus qu'elle pu, car son frère la retenait de ses bras. Elle vit des décombres, beaucoup moins nombreux de la veille, ainsi que de petits restes de flammes. Haruna se remit contre son frère qui se réveillait, constatant les dégâts. C'était un miracle, mais moins qu'ils ne le pensaient, car tous deux avaient utilisés un de  leur pouvoir sans le savoir. Ils versèrent des larmes pendant des heures, cherchèrent leur parents, même s'il n'aurait resté juste un squelette. Mais rien. Les flammes avaient tout consommé. Ils abandonnèrent leur recherche et donc leur dernière pointe d'espoir et partirent vers la ville, vides. Ils étaient revêtus de leur tenue de théâtre qu'ils avaient fait eux-même la veille en trouvant un coffre rempli de tissu dans le grenier. Les jeunes enfants les avaient revêtus cette tenue comme pyjama, impatients que le jour se lève pour répéter tôt et commencer à faire des tours de magie que les deux jeunes enfants voulaient faire pour s'amuser encore un peu plus. Toute leur fortune ayant été consommée dans l'incendie, ils étaient pauvres, ils ne pouvaient pas acheter à manger et ils devraient dormir dans les rues froides pas vraiment accueillantes à vue d’œil... En dépit du manque d'argent, Akimune eut une idée qui subviendra à leurs besoins, minimes soit-ils. Ils utiliseraient leur magie pour faire des spectacles, que les passants regarderaient. Cependant, les spectacles ne rapportaient pas beaucoup, des fois même pas assez pour qu'ils purent manger et c'est vers ce moment qu'une nouvelle chose vint les aider. Des nouveaux dons se manifestèrent rapidement, à leur plus grand étonnement et leur joie, à force de rester assis et regarder le monde et comment les autres se comportaient. Akimune commençait à entendre des voix dans sa tête, qui n'était ni plus ni moins les pensées des gens qu'il regardait tandis qu'Haruna, elle, pouvait faire soulever pour l'instant de petits objets. Le frère et la sœur utilisèrent bien évidemment les dons pour rendre les spectacles encore plus époustouflants et cela marchait encore mieux qu'au début. Cependant, Haruna, étant traumatisée par l'incendie, se trouvait avoir eu une phobie du feu et à chaque fois qu'elle en voyait, elle allait se cacher derrière son onii-chan. Mais ils prenaient tout deux goût à leur nouvelle vie, bien qu'ils se souvinrent tout le temps de leur tragédie.

ஃ Faiblesse : A peur du feu/Manque d'entraînement au combat
ஃ Possessions diverses : Une pochette en forme d'horloge et sa tenue de magicienne.
-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

Spoiler:
 

****~***~***~***~***~***~***~***~***~***~***~****

۞The End۞[/b][/u]

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruna Ishii

avatar

Double compte : Ilakalia Nikimura
Messages : 5
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 17
Localisation : Avec mon onii-chan!

MessageSujet: Re: Haruna Ishii   Dim 2 Fév - 9:47

Je tiens à dire que la fiche de Akimune et la mienne sont finies et pour le rang, bah Civil o/

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Ushiromiya

avatar

Double compte : Shyria Ackermann~
Messages : 544
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Haruna Ishii   Ven 7 Fév - 21:18

Validée en tant que civile~

________________________

Merci encore une fois, Ila pour le kit *^*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haruna Ishii   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haruna Ishii
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» Une arrivée étoilée, desu desu ( PV Onee-sama )
» Un casse pour deux [PV Ishii]
» Ishii apprend le métier
» Aoki D. Ishii [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Perfect World :: ~Ticket d'entrée~ :: Laboratoire :: Expériences terminées-
Sauter vers: