The Perfect World
~ Bienvenue sur The Perfect World. ~
Un forum RPG sur le thème médiéval-fantastique.
Bonne visite ... ~


The perfect world : La revanche des Royaumes.

Partagez | 
 

 Two souls, one body. Problem ? [Underco~]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shyria Ackermann

avatar

Double compte : Kagura Ushiromiya~
Messages : 2
Date d'inscription : 26/10/2013
Age : 20

MessageSujet: Two souls, one body. Problem ? [Underco~]   Dim 27 Oct - 13:40

۞Votre personnage۞

****~***~***~***~***~***~***~***~***~***~***~****

ஃ Nom : Ackermann
ஃ Prénom : Shyria
ஃAge : (Date de naissance) 23 décembre [17 ans.]
ஃSexe : Féminin, of course.
ஃ Métier : Elle fait pas mal de petits boulots pour vivre, mais au final -ce qui montre bien le fond de la société...- ce qui rapporte le plus et qui lui permet de vivre, c'est être chasseuse de prime. Mais n'allez pas croire qu'elle tue pour autant !
ஃ Lieu d'habitation : N'aime pas rester au même endroit, vagabonde dans tout Solaria.

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

ஃ Race : Daeva un poquito spéciale... D'ailleurs elle ne se sert que rarement de ses ailes, voire jamais, et surtout pas devant des gens.
ஃ Familier : /
ஃ Élément : Elle a hérité de la lumière, de son père.
ஃ Pouvoir particulier : Aucun pour l'instant, elle n'est pas au courant qu'elle en possède un, on ne lui a jamais dit, et il ne s'est jamais manifesté. D'ailleurs ça ne l'intéresse pas. En tout cas, la bleue est bonne au tire et la rouge est douée au corps à corps à l'épée, mais après, elle ne s'est jamais battue avec un utilisateur de pouvoir, peut-être perdrait-elle, qui sait...
ஃ Description du pouvoir :

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

ஃ Description physique : Lorsque le regard morne de la jeune fille croisa son reflet dans le miroir, cette vision ne l'étonna pas. Elle ne s'en étonnait plus depuis longtemps. Elle resta là quelques instants, contemplant le reflet de son corps. Ses cheveux étaient coupés courts et atteignaient à peine ses épaules, ils avaient été bien plus long lorsqu'elle était jeune, mais aujourd'hui, ils ne constituaient plus qu'une gène pour elle. Une frange dégradée se formait sur son front, et son visage aux traits fins était encadré par quelques mèches folles par-ci par-là. Auparavant d'un bleu profond, sa chevelure n'était désormais que d'un gris morne qui était loin d'être égayé par un visage souriant. Elle se les était teints ainsi quelques années auparavant, pour qu'on ne la retrouve pas, méthode peu radicale qui avait pourtant marché. Sûrement parce que cet homme était trop impliqué dans des trafics de tous genres pour qu'on veuille réellement parler de lui...
Son dos était, parsemé de cicatrices et elle en possédait une sur le ventre également. Assez grande pour son âge, elle avoisinait les un mètre soixante-dix et savait qu'elle ne grandirait pas d'avantage, mais s'en satisfaisait.* Un poids tout autant dans la norme pour sa taille, grâce à son travail très certainement car le nombre de sucreries, gâteaux en tous genres plus gras les uns que les autres ne l'aidaient certainement pas.
La jeune fille posa approcha sa main jusqu'à atteindre la surface dure du miroir et fixa son visage apparemment dénué de toute envie de vivre. Ou du moins, c'était l'image à laquelle il renvoyait. Ce n'était pas tout à fait vrai ; elle n'arrivait juste pas à sourire, n'en ressentait même pas le besoin. Avec ses doigts, elle remonta la commissure de ses lèvres afin d'y former un sourire mais non, décidément, cela ne lui ressemblait pas. Laissant tomber sa manœuvre, elle passa sa main sur l'emplacement de son œil gauche, qui était caché par un cache-œil marron sur lequel était dessiné un motif de rose. Méditant quelques secondes, elle le retira délicatement, laissant apparaître un œil d'un couleur différent de celle de l'autre œil. Celui avec lequel elle avait fixé le miroir auparavant était bleu, d'un bleu azur et magnifique. Tandis que celui qu'on aurait cru blessé car il était dissimulé son un cache prévu à cet effet était, lui, rouge tournant plus vers le rouge foncé. En réalité l’œil qu'elle venait de dévoiler n'était « pas le sien », il appartenait à une personne différente, et celle-ci dormait encore en elle... Enfin, jusqu'à maintenant.
« - Tu n'aimes pas devoir le porter ? Demanda une voix dans sa tête, encore à moitié endormie, baillant comme pas possible.
-
- Toujours aussi causante à c'que je vois. Tu m'as réveillée pour une raison précise ou c'était juste dans l'espoir de m'ennuyer plus qu'autre chose ? Parce que si c'est ça, c'est réussi ! Pesta-t-elle d'un air pas très agréable. »

Ne répondant pas plus qu'auparavant, la bleue, -nommons-là ainsi- dissimula à nouveau son œil afin de ne plus l'entendre râler. Oui, sa colocataire n'était pas des plus faciles à vivre. Elles eurent la même pensée en même temps, et cela pouvait se comprendre des deux côtés...

* (créa : moi qui mesure 1m60 vous interdis formellement de dire que 1m70 c'est petit, okay ? èwé)
ஃ Description Mentale : Elles étaient deux. Deux pour un seul corps, ne le partageant que par obligation. Elles le savent, mais ne contrôlent pas toujours leurs apparitions et ne partagent pas leurs souvenirs. Vous pouvez la rencontrer un jour et faire ami-ami avec elle et la revoir une semaine plus tard sans qu'elle ne vous reconnaisse.

L'une est bleue. Aussi causante qu'un mur, -et je tiens à rappeler qu'un mur qui parle, c'est encore rare- le jour où vous l'entendrez, remerciez le ciel. P'têtre qu'au fond elle est gentille, très certainement même. Mais au lieu de le montrer, elle semble constamment... "endormie". Ses yeux sont mornes et on pourrait même dire qu'elle a un regard de poisson mort... (j'étais obligée de le sortir ce truc xD) En lui parlant, on a limite l'impression de parler pour ne rien dire. Son manque d'expressions est visible, et ce n'est pas qu'une impression. De loin, vous vous dites qu'elle doit pas être très causante, et de près, ben vous vous dites la même chose, mais en pire. Il est presque impossible de deviner à quoi elle pense : elle ne l'exprime pas. On pourrait même croire qu'elle ne pense pas. Mais tout comme chaque être humain, elle pense, bien sûr, mais ne s'extasie juste pas devant ce qu'elle qualifie de 'bêtises humaines'. La jeune fille n'aime pas spécialement tuer pour son travail, elle laisse toujours la place à l'autre pour s'en charger, elle n'a toujours pas dépassé cela, elle se contente de blesser les cibles. Mais vu de l'extérieur, et étant donné qu'elle a l'air froide constamment, les gens la prennent souvent pour ce qu'elle n'est pas... Une tueuse sans remords par exemple... Enfin, on n'empêchera jamais les gens de penser des imbécilités et de juger trop vite, hein... Bref, pour résumer cela en quelques mots... Froide, asociale et fermée lui correspondent bien. Oh, et elle a un faible pour les sucreries, et tout ce qui est sucré en général.

La seconde était rouge. Alors elle, on peut pas dire qu'elle ressemble à l'autre, bien au contraire. Bon, elle ne se lie pas réellement aux gens facilement non plus, hein, mais elle n'est pas aussi fermée que sa "colocataire". C'est bien la seule chose qui leur est commun d'ailleurs, à part le fait qu'elle n'aime pas non plus tuer si ce n'est pas nécessaire, comme quoi, tous ceux qui ont une double personnalité ne sont pas forcément psychopathe. Mais elle n'hésitera pas à tuer s'il le faut, c'est une résolution qu'elle a prise il y a longtemps, elle devait se salir les mains pour sa colocataire, point barre. Alors elle, en contraste avec la première, est vraiment expressive. Bien que méfiante, elle aime la compagnie des gens -mais vous pouvez toujours vous brosser pour qu'elle l'avoue...- Assez impulsive, elle peut s'énerver pour un rien en plus de ça. Pourtant, elle n'hésite pas à être sarcastique et à appuyer là où ça fait mal quand ça lui chante, mais elle ne supporte pas qu'on le fasse pour elle... Mais bon, dans le fond elle n'a rien de méchant, il suffit de la connaître un peu pour le savoir. Elle protège la bleue autant qu'elle le peut, parce qu'elle considère que c'est son rôle, que personne d'autre ne pourra le faire à sa place. Un peu (beaucoup) perverse sur les bords quand elle s'y met, à dix-sept ans elle avait déjà testé bien des choses dans ce domaine... Rien ne l'arrête, mais n'allez pas croire que c'est une fille facile non plus, si la personne ne lui plaît pas, c'est mort.

Shyria, ce n'est pas qu'une personne, c'en est deux, mais au final, c'est toujours elle. Elle ne saurait vous dire quand exactement sa personnalité s'est scindée ainsi en deux, mais ce qui est certain, c'est que c'est arrivé, et que ce n'est pas pour rien. Très certainement, la création d'une personnalité aux abords plus forts, c'était pour se protéger elle-même, qui se considérait comme faible.
La création de sa deuxième personnalité ne fut pas volontaire, mais elle s'en rendit rapidement compte. Déjà parce qu'elles avaient leur esprit connecté l'un à l'autre et surtout parce qu'elle se sentait... vide. Comme si toutes émotions avaient déserté son esprit pour aller ailleurs, et c'était le cas.
Shyria n'est ni l'une ni l'autre, elle est l'ensemble des deux, bien que certaines choses soient contradictoires... Dans un sens, les deux ont un caractère difficile, au final... Elle passe donc très souvent pour une lunatique auprès des personnes ne la connaissant pas assez pour la savoir dotée de deux personnalités, elle évite de le crier sur tous les toits en même temps. Elles se nomment respectivement -pour moins galérer dans les appellations- Shy pour la première, la bleue, et Ria pour la seconde, la rouge.
Le fait qu'elles ne partagent pas leurs souvenirs peut s'avérer embêtant parfois, c'est, selon elle, LE point négatif majeur de ce dédoublement de personnalité.

ஃHistoire :
« Cent... Cente cinquante... Et deux-cents, le compte est bon ! »

L'homme tendit la somme dite à son interlocuteur avec un sourire satisfait, il venait de faire une bonne affaire. Celui d'en face avait l'air inquiet mais prit tout de même la somme. C'était un homme jeune, dont les cheveux bleus clair indiquaient qu'il devaient être une daéva divine. Enfin, il aurait pu être d'une toute autre race, mais les ailes de l'enfant le prouvaient, aucun doute là-dessus.

« Promettez-moi de prendre bien soin d'elle, elle est encore jeune... »


L'acheteur le regarda, limite perplexe, avant de faire un sourire aussi doux qu'il le pouvait.

« Ne vous inquiétez pas pour cela. Elle sera traitée du mieux possible. »

L'homme poussa un soupir de soulagement, comme libéré d'un poids. Il n'avait pas le temps de s'occuper d'elle, en toute franchise, même s'il aimait vraiment sa fille, elle était un poids pour lui. De toute façon, avec lui, elle ne pourrait être heureuse, alors autant qu'elle aille avec cet homme. Il lui avait fait bien des promesses et lui avait fourni de quoi subsister pendant un long moment, autant dire que, même si cela ne l'enchantait guère, il n'avait pas mis longtemps à accepter. Et puis, après tout, cette enfant, l'avait-il jamais désirée ?

La jeune fille, qui ne devait pas être âgée de plus de sept ans, observait la scène sans réellement comprendre ce qui se passait. Dans tous les cas, elle se rendait bien compte qu'il se passait quelque chose, et que celle-ci changerait à jamais son quotidien. Elle savait depuis le début que son père ne la portait pas plus dans son cœur que ça, que son existence n'était pas pour l'arranger.

La petite daéva n'avait jamais connu sa mère, ou du moins, elle ne s'en souvenait pas. Elle vivait avec son père depuis… depuis aussi loin qu'elle se souvienne et n’associait même pas de visage ou de voix sur sa mère. Son père ne lui en avait jamais parlé, tout comme il ne lui avait jamais parlé de son travail. Elle apprit seule qu'il n'en était pas fier, et qu'il était loin de le crier sous les toits. Lorsqu'on n'a plus rien pour vivre, on se résigne à faire des choses des plus … dégradantes, si vous voyez ce que je veux dire. Payé pour être l'amant de femme dont les maris les ennuyaient, il prenait de gros risques, surtout lorsque la femme en question était quelqu'un de haut placé, mais il n'avait aucunement le choix. Et puis, l'une d'elle finit par tomber enceinte. Elle était, tout comme lui, une daéva, mais une daéva obscure, alors qu'il était une divine. La femme était aussi haute placée dans la société, cela ne devait pas se savoir, elle le congédia et décida de garder l'enfant, pensant faire croire à son mari qu'il était de lui.

Malheureusement, tout ne se passa pas comme prévu, l'enfant naquit bel et bien neuf mois plus tard, mais en plus d'avoir les yeux de différentes couleurs, ses ailes aussi, étaient de différentes couleurs. L'une était blanche, et l'une était noire. Mais son mari était aussi une daéva obscure, alors comment aurait-elle pu expliquer cette aile blanche ?

Officiellement, on dit d'elle qu'elle avait fait une fausse couche. Ne pouvant se résoudre à se débarrasser de son seul et unique enfant en le faisant tuer, elle décida de façon arbitraire de la laisser, elle et une forte somme d'argent, aux bons soins de son amant, avec un mot lui faisant bien comprendre qu'elle ne voulait plus jamais les revoir, et que si cette histoire se savait, elle les ferait tuer.

Bref, il se retrouva avec l'enfant. Afin de pouvoir s'en occuper, il n'était pas un homme sans cœur malgré ce que l'on pourrait croire, il arrêta son travail quelques temps, avec tout l'argent qu'il avait obtenu, il pouvait, de toute façon, se le permettre. Mais vu le jour où il dû concilier un tel travail et son enfant, et elle devint un poids. Il ne pouvait se résigner à l'abandonner, seule, tout en sachant qu'elle n'y survivrait pas. C'est là qu'apparut l'homme qui lui proposa un marché. En échange d'argent, il voulait bien prendre sous son aile la jeune fille. Il promettait tout un tas de choses, qu'il en prendrait soin, racontait ce qui l'arrangeait, par exemple que ses enfants à lui étaient morts, et qu'il se ferait une joie de la considérer comme sa propre fille, qu'il avait besoin d'un disciple, d'un successeur, et qu'il n'était pas sexiste, une femme pouvait tout à fait l'être... Mais tout ceci n'était pas entièrement vrai. Disons qu'il y avait une part de vérité déformée à son avantage.

Certes, ses enfants étaient décédés, ils s'étaient tués à la tâche à cause d'un père bien trop exigeant et violent. Certes, il avait besoin d'un successeur. Mais pas pour lui, pour son champion qui, il le savait, ne lui rapporterait plus rien dans quelques années, il le savait, ils étaient tous ainsi. Et une petite daéva mi-obscure, mi-divine ferait un succès monstre auprès des gens, il le savait déjà. C'était tout simplement une honte pour cette race, le tabou ultime, et il était là. Si, en plus de cela, cette adorable créature non désirée savait se battre, elle ne serait que plus aimée et supportée par le public.

Les combats illégaux, se déroulait à l'insu des autorités, en secret. Les riches y avaient leur champion, pariait d'énormes sommes dessus et les faisait combattre. Mais ce n'était pas de gentils combats où le premier qui sort du ring perd, non, c'étaient des combats à mort.

Dès les premières années d'entraînement, il y eut un problème. Elle était trop faible, n'aimait pas frapper un adversaire sans raison autre que l'argent et surtout pas devoir s'en débarrasser pour ne pas qu'ils fassent de même pour elle. Aussi dur soit l'entraînement, aussi motivants soient les enjeux, elle n'y arrivait pas. Et c'est à partir de là que commença à naître sa seconde personnalité.

Son « père adoptif » qui ne voulait pas perdre de l'argent pour elle ordonna qu'on la fasse tuer, mais il ignorait qu'à cet instant, un changement avait subsisté en elle, et elle n'était plus la même. Voir celui qu'il avait engagé se faire massacrer ne lui fit ni chaud ni froid, au contraire, il fut heureux de voir que sa « fille » avait enfin évolué. Elle n'était pas entraînée suffisamment pour entrer dans une arène, mais battre quelqu'un qui vous sous-estime totalement, ne vous prend pas au sérieux et vous propose même de le frapper pour voir n'était pas une chose insurmontable. Et c'est presque machinalement qu'elle planta l'épée de sa victime, précédemment dérobée dans son abdomen.

« Cela vous va, comme ça père ? » Dit-elle fièrement en agitant l'épée afin d'en faire voler les gouttes de sang.

Elle faisait comme si elle était capable de tout, fière et intouchable, mais elle ne restait une enfant, et elle n'avait jamais réellement touché d'épée auparavant, l'entraînement commençant par du renforcement et du corps à corps. Celle-ci était bien trop lourde pour elle, et si elle avait atteint son abdomen, c'était simplement parce qu'elle lui arrivait à peine à là. Désormais à terre, agonisant, l'homme n'avait pas eu de chance et n'en n'aurait pas jusqu'à la fin. À force de jouer avec un jouet bien trop lourd à porter et trop grand pour elle, elle finit par la lâcher, plaignant sa pauvre main, avant de se rendre compte qu'elle venait de l'envoyer en plein sur l'homme à terre. La jeune fille ne voulait pas le tuer. Lorsqu'elle se rendit compte de ce qu'elle avait fait, un sentiment d'horreur la traversa, mais elle l'oublia bien vite. Elle était née pour elle, pour la protéger, pas question de faillir à sa mission.

Son père fut épaté et, même s'il ne comprit pas de suite d'où venait ce changement fulgurant, l'entraîna encore et toujours, de plus en plus durement à l'approche de ses matchs. Ne voulant pas envoyer son petit bijoux trop tôt se faire tuer, il attendit de cinq années pour qu'elle soit prête. Ayant apprit pour la naissance de sa seconde personnalité, il lui offrit même un cache-œil afin de pouvoir les différencier. La bleue continuait de s'entraîner quand elle était au contrôle, mais ce n'était pas ça. Tuer la répugnait toujours autant, et cela l'empêchait de s'améliorer au corps à corps. Le « maître » lui trouva donc un art qui lui convenait mieux et elle s'initia donc au tir. Elle n'en restait pas moins trop faible pour les tournois et la rouge ne voulait pas qu'elle y participe, elle se devait d'y participer à sa place. Après tout, sa personne était née pour la protéger.


À partir du moment où elle commença les tournois, et qu'elle y gagna, il était hors de question qu'elle s'en retire. Du haut de ses treize ans, elle était bien plus mature et plus forte que la normale, mais elle ne battait pas non plus dans les top niveaux des arènes, aujourd'hui elle y arrivera sans doute, mais l'envie d'y retourner n'y est pas.

La bleue en avait marre de tout ça. Ria se battait pour elle sans qu'elle ne puisse rien y faire et cet homme s'enrichissait sur leur dos sans rien leur donner. Pire, il se servait d'elle comme un moyen de pression sur sa combattante. Celle-ci avait beau certifier à Shy que tout allait bien, qu'elle n'avait pas à s'en faire et que, si c'était ce qu'elle souhaitait, elle achèterait leur liberté, le maître lui en avait même déjà fait la promesse.

Mais ça n'était pas dans son intérêt de la tenir. Il n'avait pas dans l'idée de perdre sa combattante, sa source principale de revenus du moment. Et il montra bien vite la nature de sa fameuse promesse, elle lui en força la main.

« Ah ah ah ! Tu as vraiment cru que je te libérerais ? Tu es forte mais qu'est-ce que tu es crédule ! Ta liberté ça fait des années que tu aurais dû pouvoir la racheter avec tout le pognon que tu me fais gagner ! Je t'ai achetée quelques cents, qu'est-ce que tu crois ? Que tu avais plus de valeur aux yeux de ton crétin de père ? C'est bien de surestimer !»

Née à Solario, à Littoya pour être précise, si elle habite désormais à Solaria, c'est uniquement à cause de cela. Elle savait que ce n'était pas la bonne solution, mais pourtant, elle l'avait fait. Elle n'avait pas supporté qu'il ose tenir de tels propos après tant d'années à le servir sans jamais se plaindre. Elle lui sauta dessus afin de mettre un terme à ses jours définitivement. Ses derniers mots lui glacèrent le sang pour une raison inconnue, peut-être était-ce parce que, au final, elle s'était un peu attachée à lui durant toutes ces années de souffrance et que le voir mourir lui était difficile.

« Même... si je meurs ici... Tu ne seras jamais libre... ! » Dit-il dans un dernier souffle.

Et il avait raison. Les premiers mois, elle cru qu'elle ne s'en sortirait pas et puis elle passa à autre chose, changea d'endroit, se teint les cheveux et resta constamment sur ses gardes. Depuis, les choses se sont calmées, elle supposa qu'ils avaient arrêté les recherches suite à la découverte de tous les trafics effectués par cet homme et en oubliaient même son existence. Les temps étaient durs, et il lui fallait trouver de quoi vivre. Elle possédait des compétences aux combats plutôt impressionnante et décida donc de devenir chasseuse de prime. Elle ne serait pas obligée de tuer, cela rapportait gros et elle ne perdrait pas ses aptitudes de combat, quoi de mieux ?
Après tout, des bonnes habitudes se perdent vite, mais les mauvaises restent à jamais en vous... Et puis, il lui fallait de l'argent pour protéger Shy, c'était un but qu'elle n'avait perdu de vue qu'un court instant ce jour-là, mais elle s'était vite reprise.

ஃ Faiblesse : Elle ne contrôle pas toujours leur changement de personnalité. Et Shy ne se débrouille pas vraiment au combat. Donc c'est pas souhaitable quand elle est en mission.
ஃ Possessions diverses : [Armes, instruments etc...] : Une sorte d'épée/fouet qui se contracte, pratique à utiliser et à transporter. (Un truc comme ça -->
Spoiler:
 
)
-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

Spoiler:
 

****~***~***~***~***~***~***~***~***~***~***~****

۞The End۞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Ushiromiya

avatar

Double compte : Shyria Ackermann~
Messages : 544
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Two souls, one body. Problem ? [Underco~]   Mer 6 Nov - 21:43

Auto-validation en cour(ation ?), une objection mes citrons ?

________________________

Merci encore une fois, Ila pour le kit *^*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumi Kaiitô

avatar

Double compte : Jekray Ushiromiya
Messages : 744
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Two souls, one body. Problem ? [Underco~]   Jeu 7 Nov - 10:14

Vas-y c'est ok :)

________________________
Kumi Kaiitô


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-perfect-world.winnerforum.net
Kagura Ushiromiya

avatar

Double compte : Shyria Ackermann~
Messages : 544
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Two souls, one body. Problem ? [Underco~]   Jeu 7 Nov - 14:56

Arigatou nee :3

________________________

Merci encore une fois, Ila pour le kit *^*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumi Kaiitô

avatar

Double compte : Jekray Ushiromiya
Messages : 744
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Two souls, one body. Problem ? [Underco~]   Ven 29 Nov - 16:39


Hello :)


Puis-je noter cette fiche ? :)

Cordialement ~


________________________
Kumi Kaiitô


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-perfect-world.winnerforum.net
Kagura Ushiromiya

avatar

Double compte : Shyria Ackermann~
Messages : 544
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Two souls, one body. Problem ? [Underco~]   Ven 29 Nov - 21:33

Yes you caan~

________________________

Merci encore une fois, Ila pour le kit *^*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumi Kaiitô

avatar

Double compte : Jekray Ushiromiya
Messages : 744
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 18

MessageSujet: Re: Two souls, one body. Problem ? [Underco~]   Sam 7 Déc - 19:27



Ton score est de 191, niveau 4.


________________________
Kumi Kaiitô


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-perfect-world.winnerforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Two souls, one body. Problem ? [Underco~]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Two souls, one body. Problem ? [Underco~]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» B'jour, Ivry-body.
» ☆ MOVE YOUR BODY.
» Rock that Body !
» Body & Soul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Perfect World :: ~Ticket d'entrée~ :: Laboratoire :: Expériences terminées-
Sauter vers: